jeudi 23 avril 2015

François Bayrou nous envoie un message!

Invité de Bruce Toussaint sur iTélé hier, François Bayrou a déclaré « si vous me demandez s’il y a besoin de redessiner le paysage politique français oui, de toutes mes forces, oui ! »

Un peu plus tard sur RMC dans le Grand Oral des Grandes Gueules il disait « Les électeurs jugent différemment l’appel à l’union quand on vous dit c’est un appel à l’union pour battre les autres ou c’est un appel a l’union pour trouver un autre avenir. »
Il ajoutait aussi, répondant à une question sur l’Alternative « si on veut qu’il y ait un centre en France, ce qui pour moi est une nécessite absolue […] il faut qu’il y ait cette unification et je vous dis qu’elle aura lieu. Je ne sais pas quand, mais je suis sûr qu’elle aura lieu. »

Merci pour votre message direct Monsieur Bayrou !

En même temps, le ton monte entre l’UDI et l’UMP au sujet des alliances pour les élections régionales à cause de la candidature de Chantal Jouanno en Ile de France face à Valérie Pécresse, et un article d’Europe1.fr titrait « Régionales : l’UMP et l’UDI au bord de la rupture.» Une opportunité évidente pour Yann Wehrling, Porte Parole du MoDem et chef de file pour l'IdF, d'associer sa sensibilité écologiste avec celle de Chantal Jouanno pour cette campagne.
Pendant ce temps, dans la région Centre-Val de Loire, Marc Fesneau, Secrétaire Général du MoDem, était désigné chef de file pour ces mêmes élections régionales par une centaine de militants. En face, un accord UDI-UMP Vigier-Peltier semble malheureusement être un exemple type d’alliance contre nature avec un des leaders de la droite forte…

Deux simples jours d’actualité qui nous montrent l’importance de notre mobilisation. Celle-ci doit se poursuivre, être sans faille et surtout sans attendre. Certains angles de ce texte ont été arrondis pour que plus de gens s’y retrouvent.

Partageons, discutons, signons.

Nous devons donner à nos leaders les raisons d’y croire : le rassemblement du centre passe par nous.

Courage, confiance, nous y arriverons !

SIGNEZ L'APPEL AU RASSEMBLEMENT DES CENTRISTES
 

dimanche 19 avril 2015

PETITION: pour le rassemblement des centristes!


Bonjour à tous et à toutes.

L'alternative indépendante est une force dont la France a besoin.

C’est une force unique et libre qui peut s'épanouir au centre de l'échiquier politique, et qui doit s’émanciper à partir de l’union du MoDem et de l’UDI.

Le centre doit être une conviction, pas une hésitation. Cette conviction est la volonté inébranlable de créer un nouveau courant politique, une troisième voie républicaine, qui redonne ses lettres de noblesse à l’action publique. Une voie qui repose sur un projet solide, des idées fortes, et pas simplement parce que les partis en place ne nous conviennent pas.

Cette pétition demande aux Présidents du MoDem et de l'UDI un changement courageux pour s'engager ensemble à suivre les principes et étapes suivantes

- Relancer “l’Alternative” et créer un nouveau “shadow cabinet” avec des membres du MoDem, de l’UDI et de la société civile

- Présenter systématiquement des candidats indépendants aux élections - Ne faire que des alliances MoDem-UDI

- Ne pas participer à la primaire de l’UMP et organiser une primaire du centre MoDem-UDI éventuellement ouverte à des personalités indépendantes, sans-étiquette

- Développer, de manière participative, un programme commun pour le redressement de la France

Il ne s’agit donc pas de demander une fusion simple et immédiate, mais de mettre en place les conditions d’une collaboration unique et exclusive pour préparer ensemble les élections régionales de 2015, un programme à 10 ans pour la France, et les échéances électorales de 2017. Il sera ensuite temps de faire le point sur la réussite de cette entreprise – ce contrat pour 2 ans.

Si le centre continu à correspondre, dans l’esprit des citoyens et de certains politiques, à une dispersion des votes de droite, nous ne pourrons exister que par défaut, de manière ponctuelle, en fonction du succès ou des échecs des uns et des autres. D’autre part, nous ne pouvons et ne devons pas porter sur nos épaules la responsabilité de la montée du FN en faisant des alliances de circonstance pour leur faire barrage.

Vous trouverez ci-dessous la lettre en entier. Signez, soutenez, manifestez-vous! Si vous doutez de l'impact possible, pensez au dialogue que le succès d'une telle pétition pourrait engendrer. Unissons nos voix pour qu'elles portent le message du courage et du changement.

Merci.

SIGNEZ ET PARTAGEZ LA PETITION


dimanche 12 avril 2015

La mission du Centre dans la refonte du paysage politique français

Les sondages et les études se répètent et nous montrent que les français se répartissent d'eux-mêmes sur l’ensemble de l’axe gauche-droite (pas seulement à gauche et à droite), et que le manque de nuance dans la façon dont ils sont représentés, alternance entre deux partis, pose un vrai problème démocratique.

Les proportions sont aussi relativement constantes, on pourrait résumer en moyenne mais en gardant le score de l’extrême droite à la hauteur des derniers estimations qui reflètent mieux la tendance actuelle (les sondages suivants ont été utilisés pour obtenir ces chiffres: Sondage Ipsos 2014 et Sondage CSA 2014):


  • Extreme gauche: 4%
  • Gauche: 24%
  • Centre: 13%
  • Droite: 22%
  • Extreme droite: 9%
  • Ni, ni, ni: 28%

Ainsi, le potentiel du centre et les démonstrations électorales récentes du FN me paraissent clairement démontrer que la bipolarité de nos institutions ne signifie pas pour autant bipartisme et qu’une troisième voie, voire une quatrième, pourrait être souhaitée par les Français.

Quels seraient alors les scenarii de l’organisation du paysage politique du pays? Quel rôle pour le centre?

Ce qui suit sera forcément un peu schématique et ne saurait précisément refléter toutes les situations ou différentes élections, mais a pour but de comparer les dynamiques caractéristiques de chaque époque et de se projeter vers le futur:
  • 1978-2002 - la quadrille bipolaire: le nom donné au système des années 70-80 quand le PC, le PS, l’UDF et le RPR faisaient environ 20% chacun aux élections et se retrouvaient dans des alliances gauche-droite classiques. 
  • 2002-2012 - le bipartisme: la “victoire” du PS sur le PC à gauche et la création de l’UMP rassemblant le RPR et une bonne partie de l’UDF a fait entrer la France dans un cycle de forte domination de ces deux partis, s’échangeant le pouvoir à tour de rôle et pratiquant une opposition quasi systématique. 
  • Depuis 2012 - le tripartisme: la tendance actuelle avec la montée du FN qui semble avoir imposé, pour un temps, sa version de la troisième voie et met à mal les duels généralement attendus entre le PS et l’UMP. Il faut aussi noter le risque apparent que cela représente notamment pour le centre a qui l’on demande de faire alliance au nom de l’esprit Républicain. C'est ce qui semble se passer en ce moment avec le PS, l’UMP et le FN c’est à dire un grand parti à gauche et deux à droite 
  • L'Union du centre: si le MoDem et l'UDI s'unissent et deviennent assez forts pour attirer les ailes droite et gauche du PS et de l’UMP dans un grand rassemblement (que souhaiterait François Bayrou), ceci formerait une gauche dure avec le FdG et les dits frondeurs du PS, un centre large et une droite Gaulliste qui subsisterait sans doute, et une droite dure avec le FN et la droite forte. 
  • Futur - la quadrille idéologique: une notion encore abstraite mais qui semble pourtant la plus juste tant nous voyons que les regroupements à gauche ou à droite se font souvent au prix de compromis idéologiques qui finissent souvent par être trop lourd voire complétement illogiques au sein du même camp. On pourrait ainsi voir apparaitre quatre courants à partir de ceux décrits ci dessus: 
    • socialiste eurosceptique 
    • social-démocrate ou social-libéral pro-européen (tendance Europe fédérale)
    • conservateur pro-européen (tendance Europe des nations)
    • nationaliste anti-européen
De réelles options existes pour le centre s'il reste indépendant et parvient à s'unir. C'est en ce sens qu'un centre fort sera utile pour la France et pour l'Europe, au delà même du calcul politique: lui seul permettra d'amorcer le réel regroupement idéologique nécessaire pour mettre fin aux atermoiements des partis actuels qui, même au pouvoir, ne parviennent plus à prendre les décisions qui s'imposent et respecter leur parole électorale.

Les Français méritent cette clarté, cette vérité politique qui laissera place à un débat idéologique plutôt qu'aux petites querelles politicardes auxquelles nous sommes maintenant trop habitués et qui dégoutent tant de nos compatriotes (les abstentionnistes en premier lieu bien sûr).

C'est donc plus qu'une option qui existe pour le centre, c'est une mission pour notre pays.

Pour la France et l'Europe de demain: le Centre Uni et (réellement) Indépendant.







lundi 6 avril 2015

QU'EN PENSEZ-VOUS? Organiser des Primaires au Centre



Résultats (6 jours de vote).
Commentaires à venir



samedi 4 avril 2015

L'Alternative Indépendante: un essai qui a besoin de votre aide!

Il y a pas mal de temps déjà, j'avais mentionné un travail que j'avais amorcé - la rédaction d'un essai sur le centrisme en France intitulé "L'Alternative Indépendante".

D'abord la création de l'UDI m'a fait faire une pause pour reconsidérer quelques angles, puis… la création de l'Alternative! J'ai donc décidé de laisser passer les élections 2014 et faire le point de la situation à ce moment, remettant ainsi ce projet à l'année prochaine.

Nous sommes maintenant l'année prochaine, le FN est monté et change un peu la donne politique, l'Alternative est en pause prolongée, l'UDI se rapproche de l'UMP dans le cadre des départementales, les régionales arrivent, puis la primaire de l'UMP... un échiquier en mouvement, ce qui est passionnant!

Si j'ajoute à cela des changements professionnels et donc personnels etc... je viens donc partager ici le fait que je n'ai absolument pas renoncé à ce projet (une cinquantaine de pages déjà rédigées) mais que je veux absolument prendre mon temps pour faire plusieurs choses:
  • continuer à faire évoluer le contenu en fonction des événements
  • vous consulter en privé et en public sur ce blog et la page Facebook Des Mots Crates
  • lire quelques ouvrages politiques supplémentaires
  • trouver un ou deux relecteurs/conseillers 

Alors ça ne peut pas non plus durer jusqu'à plus soif, les choses continueront à évoluer, mais je me dis que pour que cet essai ait le plus de valeur possible, il faut encore que quelques éléments décantent. Les régionales d'abord, donc la première option serait de le finaliser début 2016 en faisant quelques pronostics sur le centre et les primaires UMP. Attendre le dénouement de cette primaire et le sortir pendant la présidentielle donc, début 2017, mais alors il sera en partie obsolète dès l'élection passée. Après l'élection? Mais nous sommes quasiment aux calendes grecques, il faudra sans doute complètement revoir plusieurs thèses d'ici là! 

Alors, je penche pour la première option, début 2016, avec une version révisée post-election 2017, pourquoi pas! :)

Qu'en pensez-vous?

J'ai donc un service à vous demander si vous me lisez: invitez vos amis sur la page Facebook Des Mots Crates car j'aimerais vraiment recueillir des avis, des idées et discuter de l'actualité pour que ce travail permette d'apporter une pierre au centrisme que ne soit pas qu'une vision depuis mon nombril.

Bien sûr, je vais faire un peu plus de promo de mon coté aussi, donc je compte sur votre coup de pouce pour que cette page puisse devenir un lieu d'échanges actif. 

Merci!


lundi 16 février 2015

Daech: l’ennemi commun numéro 1

Daech inquiète, Daech fait peur. On se demande parfois jusqu'où cela ira. Ils sont riches, très riches, on dit qu'ils sont l'organisation terroriste la plus riche de l'histoire. Ils font payer l'impot aux populations qui sont sous leur coupe, ils kidnappent et récoltent des rançons, et surtout ils controlent des puits de pétrole et vendent des barils à bas prix. Les frappent aériennes américaines les affaiblissent, mais est-ce suffisant? Ils communiquent efficacement sur Internet, recrutent et restent au centre de l'actualité.

Et pourtant, je pense de plus en plus qu’ils vont trop loin, que leur haine les ménera à leur propre fin. Non seulement les Etats-Unis et leur alliés, la France en tête, semblent collaborer efficacement et avec beaucoup de sérieux mais aussi ils ont tous considérablement amélioré les mesures de sécurité prises sur leurs sols nationaux. Nous l’avons vu en France à la suite des attentats du mois de janvier, mais aussi en Belgique où plusieurs individus ont été appréhendés alors qu’ils se préparaient, pour certains d’entre eux, à passer à l’acte. Au dela des puissances traditionnellement impliquées dans des actions miitaires, on peut observer que cette terreur généralisée touche aussi des pays qui sont généralement moins en première ligne de l’actualité géopolitique: la Canada, l’Australie, le Japon et maintenant le Danemark (qui était par ailleurs à la pointe de la caricature provocante.) Si ces pays sont moins prônent à l’intervention militaire directe, leur soutien officiel, public et financier sera clairement un atout important pour la coalition anti-terroriste.

Enfin, les voisins musulmans. Ceux de Jordanie qui ont été choqués de voir leur concitoyen brulé vif, ceux d’Egypte qui attaquent Daech en Lybie suite à l'exécution de 21 chrétiens egyptiens et s’arment d’avions Rafale, et enfin ceux d’Iran, les chiites qui s’inquiètent de la montée du mouvement terroriste sunnite. Malgré le profond désaccord entre les alliés occidentaux et l’Iran sur la situation en Syrie et le soutien de Téhéran au régime de Bachar al-Assad, leurs relations se sont améliorées depuis l’élection d’Hassan Rouhani considéré comme modéré. Sur fond d’allégement des sanctions économiques, les négociations pour empécher le développement d’armes nucléaires en Iran ont progressé, et un rapprochement (relatif) entre les Etats-Unis et l’Iran a pu se faire.

Il est clair dans ce contexte que la montée de Daech sert de catalyseur à l’amélioration des relations diplomatiques avec l’Iran, dans l’intéret des différents acteurs.

Notre monde divisé pourrait ainsi se regrouper autour d’un même objectif. Le dérèglement climatique, la famine ou les enjeux de santé mondiale n’ont pas suffit à créer des points de convergence solides et durables. Détruire Daech, l’ennemi commun numéro 1, pourrait servir à écrire une nouvelle page parmi les plus belles de l’histoire du monde, notre histoire.


samedi 10 janvier 2015

Je Suis Toujours Charlie et Manipulable... Parce Que Je Le Veux Bien!

#JeNeSuisPasCharlie #JeNeSuisPasManipulable - réflexions et réponses publiées sur des blogs qui défendent ces opinions ici et (de manière argumentée et avec beaucoup de pertinence par ailleurs).

Je pense que "Je Suis Charlie" va déjà plus loin que "Je Suis Charlie Hebdo". 

Je Suis activement contre le terrorisme et prêt à me mobiliser. 

Je Suis choqué et j'ai pris conscience de quelque chose d'important. 

Je Suis triste et j'ai envie de communier (laïquement) avec mes concitoyens. 

Je Suis debout et je le serai chaque fois que la France sera menacée.

Je Suis ... certain que vous pouvez en ajouter des dizaines d'autres!

Quelles que soient les manipulations politiques qui s'annoncent autour de ce mouvement et les hommes d'Etat qui maintenant viennent hypocritement parader, il n'en reste pas moins que les gens qui y vont sont sincères pour la plupart et ressentent un besoin inexorable de se retrouver. 


C'est dans ce monde imparfait que nous vivons, et je pense que 99% des participants le font sincerement et sans arrière pensée, donc je ne vois pas l'interet de cracher dans une bonne soupe.

Alors pourquoi ne pas préserver et renforcer cet élan?