samedi 14 décembre 2013

Parrainez un candidat pour la Présidence du Mouvement … DEMOCRATE

(les personnes citées sont bien sûr invitées à commenter voire rectifier mes propos s'ils les jugent erronés)

François Bayrou est Président du Mouvement Démocrate.

Le congrès du parti aura lieu le 18 Janvier prochain à Paris, et nous voterons pour l'élection du nouveau Président du MoDem pour les trois prochaines années (le vote aura lieu par Internet du lundi 6 au dimanche 12 janvier. Chaque électeur recevra par courriel ou par courrier, quelques jours avant le début du vote, ses identifiants et son mot de passe qui lui permettront de voter).

François Bayrou sera Président du Mouvement Démocrate.



OK, ça c'est fait. Maintenant, où en sommes nous de la démocratie au sein du Mouvement DEMOCRATE? Allons-nous être en situation de n'avoir qu'un seul choix lors de cette élection interne?

Voici les modalités de candidatures que nous avons reçu le 4 Décembre par courriel:

Les candidatures à la présidence du Mouvement Démocrate seront recevables jusqu'au 19 décembre à minuit, cachet de la poste faisant foi. Elles devront être déposées contre reçu au siège du Mouvement Démocrate ou adressées en recommandé avec accusé réception à : 

Comité de conciliation et de contrôleÉlection du Président du Mouvement Démocrate133 bis, rue de l'Université - 75007 PARIS 

Conformément aux statuts, pour être validée, toute candidature devra être accompagnée au moment du dépôt d'au moins 200 parrainages d'adhérents à jour de cotisation, issus d'au moins 20 départements, dont 20 membres du Conseil national. Un exemple de formulaire de parrainage est téléchargeable ici. Ces bulletins de parrainage dûment signés devront être accompagnés d'une copie de pièce d'identité de chaque parrain. 


Nul n'est sensé ignorer la loi… mais à 15 jours de l'échéance avec de telles conditions pour valider une candidature, autant dire que la mission est très difficile.

Pourtant, deux membres du MoDem essayent de relever le défi: Renaud Théron de Boos en Haute-Normandie, et Alain Maupou de Paris. Je regrette qu'ils n'aient pas réussi à s'entendre pour réunir leurs forces et améliorer la probabilité d'obtenir les parrainages, mais si aucun des deux ne se fait d'illusions sur l'issue de ce scrutin, leur démarche reste néanmoins différente.

Alain ne souhaite pas s'opposer, et pense que François Bayrou est un bon Président, mais qu'il faut redonner plus de place aux adhérents. Il souhaite rassembler pour mieux soutenir Francois Bayrou. Vous pouvez retrouver Alain sur sa page de candidature sur Facebook  et lui faire parvenir vos parrainages à candidat@maupou.fr

Renaud souhaite en découdre un peu plus, et "retourner aux fondamentaux qui nous ont réunis" (en 2007) pour avancer. Il ne souhaite pas non plus le départ de Francois Bayrou, mais il est gêné par certains aspects de la gestion du MoDem. Renaud explique pourquoi il est candidat sur son excellent blog Démocrate de Boos et vous pouvez lui faire parvenir vos parrainages à renaud.theron@yahoo.fr et discuter sur le groupe Facebook MoDem 2014: retournons aux fondamentaux pour gagner ouvert à cet effet.

Les uns n'ont pas renouvelé leur adhésion, les autres jugent cette élection jouée d'avance (à juste titre), certains ont peut-être peur d'être blacklisté à la veille de la demande des investitures pour les municipales ou des places sur les listes aux européennes… Quel luxe que celui d'être indépendant dans le parti de l'indépendance.

Je donnerai mon parrainage à Alain ou à Renaud, celui qui sera le plus proche de voir sa candidature validée car il doit y en avoir un! En effet, il ne faut pas se tromper d'enjeu: il ne s'agit pas de savoir si l'un ou l'autre ferait un meilleur Président pour le MoDem que François Bayrou, mais il faut absolument s'assurer que l'élection interne respecte toutes les caractéristiques démocratiques qui s'imposent, et qu'elle soit l'occasion d'un débat sur l'avenir de MoDem entre sont Président actuel et un/des autre(s) candidat(s) dont la vision peut être légèrement différente.

Qui disait "si on pense tous la même chose c'est qu'on ne pense plus rien?".

Ce à quoi l'autre pourrait rétorquer "charité bien ordonnée commence par soi-même... "

A vos parrainages!